L’histoire de l’œil de Sainte Lucie

C’est au IVème siècle que naquit la légende de Ste Lucie : une jeune fille de la noblesse Syracuse qui obtint la guérison miraculeuse de sa mère atteinte d’une maladie incurable à force de prières répétées à la Vierge Marie.Vouant un culte et une dévotion sans limites à cette dernière, elle s’arracha les yeux et les jeta à la mer pour ne pas être détournée de sa foi et éloigner ses prétendants.Toute entière tournée vers la prière, elle réalisa bon nombre de miracles. En réponse à cette dévotion, la Sainte Vierge lui rendit la vue et lui donna des yeux plus beaux et plus lumineux (« Ochji belli e lucenti »).L’opercule du coquillage nommé le « Turbo Rugueux » que l’on trouve sur les rivages méditerranéens symbolise les yeux de Ste Lucie. En porter un, éloigne, dit-on, le mauvais œil et favorise la chance.

L’œil de Sainte Lucie

Il s’agit de l’opercule d’un coquillage que l’on peut ramasser sur certaines plages après une grosse tempête.
La taille des opercules peut varier de 2 mm à 3 cm.L’opercule du coquillage nommé le « Turbo Rugueux », est donc en Corse un porte bonheur.
http://stlocavoile.com

Renseignements et réservations pour votre logement insolite Porto Vecchio, St Cyprien Corse du sud

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s