Bonifacio

http://stlocavoile.com

Perchée à 70 mètres, sur des falaises de calcaire blanc, Bonifacio semble, depuis la mer, flotter dans les airs. Cette cité, qui a subjugué Charles Quint et Napoléon, demeure pourtant mystérieuse à bien des égards et, même s’il n’est pas prouvé qu’Homère l’ait vraiment décrite, heureux qui comme Ulysse la découvre dans toute sa splendeur. 

Bonifacio est divisée en deux grandes parties, le joli port de pêche avec sa marina et la ville basse qui s’étend le long d’un goulet de près de 2 km, et la ville haute, la partie ancienne qui est entièrement piétonne et surplombe la mer. 

L’idéal est d’arriver en bateau pou Depuis la mer, une balafre semble barrer la falaise en diagonale, c’est l’escalier du Roi d’Aragon, creusé à partir d’une faille naturelle pour atteindre une source d’eau, la Saint-Barthélemy. r avoir une vision d’ensemble.

Le quartier du port, qui se la joue très Chic  en été avec son ballet d’immenses yachts qui viennent y mouiller, est gardé par l’église Saint-Érasme (XIIème siècle), vouée au Patron des pêcheurs, qui vaut le détour pour son dôme néo-byzantin. Pour chercher un peu de fraîcheur, on peut emprunter le sentier des plages, qui permet de découvrir la campagne environnante en longeant la rive nord du goulet (1h30 de marche), ou s’engouffrer dans l’Aquarium, qui présente dans une grotte naturelle, des espèces capturées dans les Bouches de Bonifacio. 

Près de l’église Saint-Érasme, on accède à la Ville Haute par le col Saint-Roch et la montée de Rastello, qui permet d’admirer les maisons construites en bord de falaise, comme prêtes à sauter dans le vide. Un sentier, qui suit le précipice jusqu’au phare de Pertusato, offre une magnifique perspective sur la cité mais acrophobes, s’abstenir ! Au col, on franchit par un pont-levis la porte de Gênes, qui fut longtemps le seul accès à la citadelle dans laquelle est enserrée la Haute ville. 

Pour pénétrer le cœur de la cité médiévale, l’idéal est de se rendre le mardi matin au marché qui se tient place d’Armes. Bonifacio ne compte pas moins de sept bergeries qui y vendent leurs produits, mais vous y trouverez également d’autres productions locales comme de la charcuterie, des biscuits, des légumes, des préparations culinaires… et même des huiles essentielles. L’occasion d’échanger avec les Bonifaciens et de récupérer quelques bonnes adresses. Après, perdez-vous dans les rues et regardez ! Vous êtes dans un musée à ciel ouvert où Romains, Pisans, Génois, Dominicains, Franciscains… ont laissé leurs traces à travers un patrimoine architectural exceptionnel. 

Ne quittez surtout pas cette pointe de la Corse sans aller faire un tour au cimetière marin de Bonifacio. Surplombant les Bouches de Bonifacio, il offre un panorama remarquable sur celles-ci et le spectacle de ses rangées de tombeaux blancs se détachant sur le ciel bleu est d’une grande beauté. Une incroyable sérénité se dégage de ces lieux, sans doute l’un des plus beaux de la Méditerranée. 


Information et réservation pour une nuit ou plusieurs nuits atypiques sur une de nos voiliers, Porto Vecchio, St Cyprien

Remplisser le formulaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s