I zini….

I Zini, Les oursins en Corse ou encore la chataîgne des mers, ou Paracentrotus lividus.

L’oursin est une véritable stars en Corse, ils se consomment du 15 décembre au 15 avril.

I Zini oursin Corse

I Zini :

Bien qu’une seule espèce soit pêchée en France (l’oursin violet qui se trouve principalement en Méditerranée), il n’existe pas moins de 950 espèces à travers le monde.

I Zini oursin Corse

Une pêche très réglementé

Voir article du Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins de Corse

Pour les ouvrir,

on utilise une pince ajourée le « goulindion » (on peut aussi utiliser des ciseaux appropriés) afin d’en extraire les parties comestibles, appelées les gonades ou le corail, qui sont les 5 glandes sexuelles mâles ou femelles.

L’oursin se déguste cru, au naturel ou éventuellement avec un zeste de citron.

I Zini  sur l'Odyssée
Dégustation à bord de L’ODYSSÉE
S. T. Locavoile
S. T. Locavoile

Pendant votre séjour à bord, n’hésitez pas à déguster I ZINI

Découvrir nos logements :

Vous avez une question ? Contactez-nous !

La civilisation des Châtaignes Corse

 Les châtaignes Corse font partie intégrante de l’histoire de l’île tout au long des siècles, sauvant de la famine des générations d’insulaires. Le châtaignier, appelé encore « arbre à pain », a même donné son nom à une région, la Castagniccia.

« Tant que nous aurons des châtaignes, nous aurons du pain », déclarait au XVIIIe siècle Pascal Paoli, l’emblématique homme d’état corse.

Châtaigne Corse


Châtaigne Corse

Les Châtaignes Corse : Une culture de survie

La châtaigne : cultivée en Corse depuis le XVe siècle, dans des petites exploitations familiales. Réduite en farine, cette céréale pouvait nourrir aussi bien les familles que les animaux.

Ce sont les Génois, colonisateurs de l’île, qui dès le Moyen Age, incitèrent les Corses à planter des châtaigniers sur une grande échelle pour pallier les manques en période de disette. Bien leur en a pris car dès lors, la farine de châtaigne devient la base de l’alimentation corse.

A la fin du XVIIe siècle ; un pied de châtaignier pouvait subvenir aux besoins nutritionnels d’une famille durant un mois. L’histoire en retiendra l’expression de « civilisation de la châtaigne ».

La Corse demeure encore l’une des dernières régions du monde où la farine de châtaigne est consommée comme céréale.

Châtaigne Corse

Les qualités nutritives des châtaignes Corse

La Corse regroupe environs 250 cultivateurs de châtaignes dont près de 200 dans la région de la Castagniccia, au nord-est de la Corse.

Ces exploitations familiales produisent farine et produits transformés à partir d’une châtaigne plus riche en sucre et en matière grasse que ses congénères du continent.

Naturellement sucrée et sans gluten, cette farine est idéale pour les desserts, pâtisseries, confitures ou marrons glacés. Outre ses qualités nutritives, la châtaigne corse est reconnue pour ses apports en minéraux tels le potassium, le fer et le magnésium. Elle bénéficie d’une AOP, appellation d’origine protégée, depuis 2006.

S. T. locavoile
S. T. locavoile

Pendant votre séjour à bord, N’hésitez pas à déguster les Châtaignes Corse

Vous avez une question ? Contactez-nous!

Le corail rouge légende et tradition

Le corail rouge sang, rare et précieux, animal, végétal et minérale ; prédisposé à devenir le support de croyances étranges liées à son origine mythique. Son apparence tentaculaire rappelle celle de certains monstres qui peuplent la mythologie.

Le Corail Corse

Il dépend d’un écosystème très délicat. Seuls quelques pêcheurs professionnels ; autorisés à l’extraire des fonds corses.

La légende du Corail en Corse

Une légende de la mythologie grecque raconte qu’il y a fort longtemps, il existait trois sœurs dont deux d’entre elles étaient des monstres. L’autre d’une beauté inégalée, elle s’appelait Méduse. Poséidon, dieu de la mer, en tomba amoureux et une nuit, il l’entraîna dans le temple d’Athéna. Celle-ci offensée, transforma Méduse en monstre. Ses cheveux devinrent des serpents et quiconque la regardait se transformer en pierre. C’est un jeune homme au nom de Persée qui l’a décapita. La légende stipule que le sang de la tête de Méduse se répandit dans la Mer et c’est ainsi que naquit le Corail rouge.

Le Corail Corse

En Corse, le corail rouge : considéré comme une amulette contre le mauvais œil.

Taillé sous forme de main que l’on fera porter en pendentif à un jeune enfant mais il est également possible de se protéger en portant une branche de corail de Corse.

Le Corail Corse
S. T. Locavoile
S. T. Locavoile

Pendant votre séjour à bord, n’hésitez pas à découvrir le Corail rouge de Corse

Découvrir nos logements :

Vous avez une question ? Contactez-nous !

Une petite Myrte ?

La liqueur de myrte, ou plus simplement myrte, est une liqueur, très populaire en Corse, obtenue par macération alcoolique de baies du même nom ou d’un mélange de baies et de feuilles.

Elle se boit essentiellement en digestif après un bon repas un peu trop copieux.

Très fraiche, elle sera ravir vos papilles

Myrte

La Myrte

Il existe deux types de liqueur de myrte : la liqueur rouge, dont la couleur vient du mélange des baies et des feuilles, et la blanche, qui est obtenue par macération des baies dépigmentées et des jeunes bourgeons.

Myrte

Diverse sources font remonter les origines de cette liqueur à la tradition populaire du 19em  siècle.

Dans les familles on produisait alors du « vin de myrte » par macération  de baies mûres.

Pour celle-ci , on utilisait un mélange d’alcool et d’eau ou, plus probablement, d’eau-de-vie et d’eau ou bien du vin.

Au terme de la période de macération on ajoutait du sucre ou du miel à l’extrait pour l’adoucir. Ce produit était destiné à l’autoconsommation. Diverses variantes de cette recette simple sont connues.

Myrte

Voilà l’une d’entre elle :

Ingrédients

Pour un litre :
75 cl d’eau de vie blanche
40 gr de baies de myrte
100 gr de sucre
15 cl d’eau

Après avoir lavé et essuyé les myrtes, plongez les dans un bocal ou une bouteille en verre (1 litre minimum).

Recouvrez les fruits d’eau de vie et fermez hermétiquement soit avec un joint dans le cas d’un bocal ou à l’aide d’un bouchon en liège pour la bouteille en verre.

Laissez macérer durant 2 à 3 mois dans le bocal.

Après la macération de 2 à 3 mois préparez un sirop à l’aide du sucre et de l’eau dans une casserole.

Faites cuire le sucre quelques minutes puis laissez refroidir.

Puis versez ensuite le sirop dans le bocal de liqueur puis mélangez bien.

La myrte est le verre de l’amitié que tous partagent bien frais et Salute!!!!

Myrte
S.T. Locavoile
S.T. Locavoile

Pendant votre séjour à bord, n’hésitez pas à déguster lé liqueur de Myrte

Découvrir nos logements :

Vous avez une question ?Contactez-nous!

Les Fromages Corse

Les Fromages corse font parties intégrales de la gastronomie de l’île.

La Corse, autrefois nommée « île des bergers », demeure l’héritière d’une forte tradition d’élevage de brebis et de chèvres de race corse à vocation laitière.

Cet héritage s’explique par le caractère très montagneux de l’île :

l’élevage de petits ruminants est l’une des meilleures façons de valoriser le territoire.

Le pâturage


Le pâturage étant la base de l’alimentation des troupeaux insulaires.

La richesse floristique de l’île, la diversité des territoires et du couvert végétal renforcée par la pratique de la transhumance (changement d’altitude) confèrent au lait corse des qualités organoleptiques spécifiques.

Ces pratiques d’élevage associées à des races autochtones et à un savoir-faire ancestral donnent aux fromages corses une typicité unique dans tout le bassin méditerranéen.

Fromages Corse

Les fromages Corse

Les fromages fermiers traditionnels sont fabriqués selon des techniques proches. Il s’agit de fromages à dominante présure, à pâte molle et à croûte lavée ou fleurie. Selon les territoires insulaires, on trouvera du « Niolu », 

Fromages Corse

Le Niolo 

Se trouve dans la vallée du Niolu.

Fabriqué à partir de lait cru de brebis ou de lait cru de chèvre (ou un mélange des deux). Ce fromage possède une pâte molle à croûte lavée et pèse en moyenne 400 grammes.

Appelé aussi “niulincu” par les habitants de la Corse qui raffolent de ce fromage typique.
du « Casgiu Vechju di Calinzana »,

Fromages Corse

Le Calenzana,

Appelé aussi « Calinzana » est un fromage corse, originaire de la région de Calenzana, produit aussi bien avec du lait de chèvre que du lait de brebis.

Le Calenzana se présente sous la forme d’un pavé carré de 10 centimètres de côté, aux angles arrondis, à talon plat de 4 centimètres de haut et d’environ 400 grammes. La croûte du Calenzana varie en fonction de son affinage. Jeune, le Calenzana présente une croûte blanchâtre.

Plus le fromage est affiné, plus sa croûte devient jaune orangé. Sa durée d’affinage est assez variable mais le Calenzana est le plus souvent consommé après un affinage de plusieurs mois.

Aujourd’hui produit plus que par quelques rares producteurs.

Fromages Corse

Fromages Corse

 Bastelicaccia 

Le Bastelicaccia ou Bastelica  : un fromage Corse originaire du village de Cuscione en Corse du Sud (aire de production limitée aux zones basses des vallées de la Gravone et du Pruneli).

Elaboré à partir de lait cru de brebis :

Fromage à Pâte Molle à Croûte Fleurie (P.M.C.F), produit exclusivement fermière, élaboré par les bergers.

Sa pâte est de couleur blanc à ivoire et sa croûte fine et sèche de couleur blanc à jaune clair.

Il existe 2 types de Bastelicaccia :

  • celui d’hiver élaboré de façon traditionnelle et qui se déguste très jeune,
  • celui affiné et moins typé.

Le lait, parfois emprésuré matin et soir à température basse.

Après salage et démoulage, le fromage non cerclé est égoutté sur des planches habillées de linges qui absorbent une partie de l’humidité et aident à la formation de la croûte.Dés que la croûte fleurie, le fromage est prêt à la consommation.

Il a une forme circulaire de 14 cm de diamètre et 4 cm d’épaisseur pour un poids de 400 grammes.

Affiné deux mois en caves humides et fraîches.

Fromages Corse

Du venachese

Fromage à base de lait cru de brebis et de chèvre à pâte molle à croûte lavée. Le Venaco se présente sous la forme d’une tome carrée à bords arrondis de 12 cm de diamètre pour 3 à 5 cm d’épaisseur.

La pâte molle est de couleur ivoire.

Le Venaco ou Venachese, affiné pendant près de 4 mois.

Une petite histoire du Venac

Il y a encore pas très longtemps, la transhumance se pratiquait entre plaine et montagne. C’était dans les bergeries en haut de la vallée du Verghellu (affluent du Vecchio) que se fabriquait durant les estives le Muntanacciu, un fromage de montagne qui doit son incomparable saveur à la flore, à l’emploi de présure naturelle, au tour de main ancestral des bergers à la vie saine et rude, à la maturation dans les grottes de montagne. Les bergers de Venaco détiennent en Corse dans ce domaine une suprématie incontesté.

. Une exception toutefois : le « Casgiu Sartinesu », obtenu à partir d’une pâte pressée non cuite.

Les fromages issus du lait de chèvre sont plus forts en goût tandis que ceux obtenus à partir du lait de brebis expriment plus de douceur

.Traditionnellement moulés dans des formes puis longuement maniés lors de l’affinage, ils développent des arômes de lait frais et de noisette quand ils sont consommés jeunes.

Au fil de l’affinage, ils exhalent des flaveurs d’épices douces, de confit et de cacao, qui leur confèrent leur réputation de fromages au caractère affirmé.

D’ailleurs, certains sont traditionnellement consommés avec de la confiture de figue afin d’adoucir leur goût puissant.

Fromages Corse

Afin de sauvegarder ce patrimoine culturel et gastronomique de l’île, des démarches AOC sont en cours pour les différents types de fromages corses.

S.T. Locavoile
S.T. Locavoile

Pendant votre séjour à bord, nous pouvons vous livrer un plateau de dégustation de FROMAGES CORSE. Vous pouvons aussi en trouver dans toutes les bonnes épiceries fines de l’îles

Découvrir nos logements :

Vous avez une question ? Contactez-nous!