L’OMU DI CAGNA

L’Omu di Cagna est un sommet culminant à 1 217 m d’altitude dans la montagne de Cagna, en Corse-du-Sud.

Dernier rempart méridional de l’île, la Cagna, véritable muraille granitique, connue pour ses immenses chaos rocheux et sa forêt de sapins, est un élément majeur du paysage du Freto.

Elle barre l’horizon tant depuis Porto-Vecchio que Bonifacio.

Autrefois la montagne de Cagna était une zone estive pour les troupeaux ; d’ailleurs on y trouve encore les bergeries de Presarella :

Eperon rocheux surplombe le ruisseau de la vallée de Grossa, jadis fortement peuplée, aux activités agricoles multiples.

Se dressant plusieurs menhirs et un dolmen à Vaccil Vecchiu ainsi que L’oriu de Pisciatella

ainsi que les bergeries de Bitalza représentent un des villages alpestres les plus pittoresques de la Corse.

L’Omu di Cagna :

Le nom Uomo di Cagna, qui signifie l’« homme de Cagne » en français, vient du fait que ce sommet est couronné par un empilement de deux énormes blocs de granite, lui donnant une étrange silhouette semblant veiller sur le territoire.

L'Omu di Cagna

Aigles royaux, sitelles de Corse, chocards à bec jaune y ont trouvé refuge. Peut-être aurez-vous la chance d’observer l’unique population de pivoine endémiques de l’île, localisée autour des bergeries de Bitalza.

Ce massif abrite également la rarissime pyrole à une fleur que l’on trouve uniquement dans 5 autres localités de l’île.

Avec son parcours final qui serpente entre des chaos rocheux fascinants, monter à l’Omu di Cagna, ce mérite !

Il convient, d’avoir une bonne condition physique pour découvrir cette boule granitique en équilibre dans le vide. 

Depuis ce magnifique point de vue, il est aisé de constater la proximité géographique entre la Corse et la Sardaigne. On y profite du panorama unique sur tout l’Extrême-Sud, avec l’Ortolo et l’Alta Rocca jusqu’au Golfe du Valinco.

L'Omiu di Cagna

Légendes de L’Omu di Cagna:

Certains disent la montagne peuplée de Palatini, guerriers des temps anciens parlant une langue obscure et voyageant dans le brouillard.

D’autres racontent que, sous chaque relief de ce massif, dormait un géant et disent l’avoir entendu pourchasser les intrus égarés avant de les pousser dans les abîmes.

Il parrait aussi l’Omu di Gagna, ce gardien à la tête extravagante, se serait partagé la surveillance du territoire avec le lion de Roccapina. L’un les yeux rivés sur les côtes occidentales et l’autre sur la montagne, ce sanctuaire si riche.

U Liò di Roccapina
Hà dettu à l’Omu di Cagna.
Tù mi vardi la marina,
Eu ti vardu la muntagna

Ce qui pourrait se traduire par :

Le Lion de Roccapina
a dit à l’homme de Cagna.
Tu me gardes la côte,
Je te garde la montagne

S’y rendre :

Au départ du village de Giannuccio, au dessus de Monaccia d’Aullene. Suivre le panneau « omu di Cagna », balisage jaune pour la montée. 3h de montée régulière.

Surveiller le départ du sentier du retour un peu plus haut que les panneaux jaunes de signalisation lorsqu’on atteint la crête avant le sommet.

Le sentier du retour est cairné, bien marqué sous les pieds, en crête jusqu’au col de Monaco, et passe aux dessus des bergeries ruinées de Presarella .

3h de descente

S. T. Locavoile
S. T. Locavoile

Pendant votre séjour à bord, n’hésitez pas à visiter L’Omu di Cagna

Découvrir nos logements :

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

L’Oriu Di Canni

L’Oriu di Canni est un édifice plutôt étrange. Mot à mot, son nom signifie « caverne/grotte de Canni ». On dirait une petite maisonnette, comme celle des Schtroumpfs. En réalité, il s’agit d’un abri creusé dans la roche que vous trouverez dans la commune de Sotta, en Corse-du-Sud.

L'Oriu Di Canni

Au cœur du maquis corse se cachent plusieurs Orii, des constructions rocheuses bizarres changées en petits refuges de bergers faisant partie des plus beaux sites naturels Corses.

 L’histoire de Oriu di Canni ?

L’histoire de l’Oriu di Canni semble assez ancienne car elle remonterait à la préhistoire. Tout d’abord, l’édifice fut créé naturellement par l’érosion de la roche due à la pluie et au vent. On parle parfois de « taffonisation », qui vient du corse « taffone » signifiant trou. Puis, les hommes préhistoriques s’en servirent d’abri pour eux-mêmes et leurs bêtes, et parfois d’endroit pour enterrer les morts.

L'Oriu Di Canni

Bien entendu, ce que l’on voit aujourd’hui est le fruit d’un aménagement humain. En effet au XVIe siècle, les bergers transformèrent quelque peu l’abri sous roche afin de le rendre plus habitable lors des périodes de transhumance. On ajouta notamment des portes et des murs de pierre pour se protéger du froid.

L'Oriu Di Canni

A l’extérieur

Tout d’abord, vous pourrez observer son toit atypique. On dirait plus un bonnet pointu qu’un toit classique. D’ailleurs en parlant du toit, il a fallu en amputer une partie en 2017 car un bloc était sur le point de se détacher. Ensuite, avez-vous remarqué près de la fenêtre à l’étage une sorte de statue en pierre représentant un chien ?

A l’intérieur

Pour ce qui est de l’intérieur, ne vous attendez pas à trouver de meubles ! Imaginez-vous revenir des siècles en arrière où les bergers venaient se reposer la nuit avec leurs troupeaux avant de poursuivre leur route lors des transhumances. En outre, on distingue vaguement les restes d’une cuisine rudimentaire.

Comment se rendre à Oriu di Canni ?

De Porto-Vecchio, suivez la T10 en direction de Bonifacio. Au deuxième rond-point, prenez la première sortie en direction de Sotta par la D859. Vous arriverez alors dans le village de Sotta. Continuez jusqu’au Proxi et tournez à gauche sur la D959 en direction de Chera

Une petite randonnée de 15-20 minutes commence. Continuez à pied jusqu’au panneau indiquant la direction de « I Canni » et de l’« Oriu », tournez à gauche.

Lorsque le chemin se scinde en deux, il faudra suivre le chemin de gauche qui monte ! Ensuite, vous devrez emprunter un sentier longeant des maisons.

La dernière partie du chemin comporte un sentier rocailleux grimpant en zigzagant.

S. T. Locavoile
S. T. Locavoile

Pendant votre séjour à bord, n’hésiter pas à visiter L’Oriu Di Canni

Découvrir nos logements :

Vous avez des questions ? Contactez-nous !